McMaster University

McMaster University

Projet d'élaboration et de validation

Méthodologie

Ce projet comportait trois phases: élaboration;  mise en œuvre; et évaluation.

L’aspect éthique de l’étude a été approuvé par la McMaster University et l’Université d’Ottawa avant le début des activités du projet.


Élaboration

L’élaboration des stations d’ECOS-E a été principalement éclairée par les expériences de l’équipe du projet de McMaster-Ottawa (sept chercheurs cliniques multidisciplinaires), qui possédait environ deux ans d’expérience dans l’élaboration, la prestation et l’évaluation de stations d’ECOS-E conçues à l’intention d’étudiants interprofessionnels en sciences de la santé. Les ECOS-E ont été élaborées à partir du processus suivant :

Étape 1: Création des thèmes

L’équipe du projet a effectué une recension des écrits sur les problèmes cliniques qui sont actuellement prévalents dans le domaine des soins de santé primaires.  En se basant sur ces résultats et sur l’expérience et les connaissances personnelles des cliniciens de notre équipe, une liste de thèmes portant sur des problèmes médicaux spécifiques du domaine des soins de santé primaires a été dressée.  De courts scénarios de deux à trois phrases ont été rédigés pour chaque thème, afin de préciser la portée de chaque problème clinique.

Étape 2: Consensus des experts sur les thèmes prioritaires

Un processus Delphi en deux étapes (basé sur l’obtention d’un consensus) a été utilisé pour mettre les thèmes en ordre de priorité, tout en invitant les experts à suggérer d’autres thèmes. On a demandé à un comité consultatif national interporfessionnel d’experts de mettre les thèmes en ordre de priorité, selon leur pertinence face aux problèmes de santé les plus courants dans le secteur des soins de santé primaires et de considérer également les thèmes qui pourraient permettre d’évaluer les compétences pour le travail en équipe.  Le comité était composé de chefs de file de chacune des professions représentées généralement dans les équipes de soins de santé primaires.  Le comité a ensuite choisi les dix thèmes cités le plus souvent (thèmes prioritaires) pour poursuivre la création des scénarios et l’évaluation.

Étape 3: Contenu des stations et liste de vérification des compétences

Contenu des stations

L’équipe du projet a rédigé des scénarios détaillés pour les dix thèmes proposés; ces scénarios ont formé la base des stations d’ECOS-E.  Divers styles de présentation ont été utilisés pour les stations, notamment, des patients simulés en direct, des monologues sur bande vidéo, des séances d’échange d’information sélective (à l’aide de parcelles d’information) et des discussions à partir d’information écrite sur des cas particuliers (c’est-à-dire, dossier du patient, sommaire au congé de l’hôpital).  Le contenu des stations devait exiger la participation de divers professionnels, tout en favorisant la collaboration et la prise de décision en équipe.

Liste de vérification des compétences

Actuellement, il n’y a pas d’outil de référence pour évaluer l’atteinte des compétences interprofessionnelles ou des compétences pour le travail en équipe.  Ainsi, à l’aide d’une série nationale de compétences interprofessionnelles (Curran et al; 2009), l’équipe a créé une liste de vérification de l’observateur comprenant six compétences de base.  Ces compétences étaient conformes aux objectifs de l’ECOS-E McMaster-Ottawa et aux exigences actuelles en matière de formation et de pratique dans le secteur des soins de santé primaires. L’évaluation de l’ECOS-E McMaster-Ottawa mettait l’accent sur la collaboration de l’équipe plutôt que sur le contenu médical ou les interventions médicales.


Mise en oeuvre

Cinq milieux de pratique à base communautaire (dont trois situés à Hamilton et deux à Ottawa) ont participé à la mise à l’essai des dix stations d’ECOS-E McMaster-Ottawa et de la liste de vérification de l’observateur.  Chaque équipe participant à l’essai devait recruter de quatre à six participants au sein de son équipe.  Il était recommandé de former des équipes représentant un ensemble diversifié de disciplines.  Les dix stations d’ECOS-E ont été présentées à chacune des équipes pendant deux jours (cinq stations par jour). Aux fins de faisabilité, chaque station a été évaluée par deux observateurs.  En faisant appel à deux observateurs par station, il a été possible de réduire les variations et de favoriser l’uniformité des stations.

Le but de ces séances était de mettre les stations et la liste de vérification à l’essai et non pas de reproduire la facon dont l’ECOS-E pouvait être utilisée par une équipe réelle, à titre d’outil d’évaluation formative ou d’évaluation sommative.  Chacune des dix stations a été conçue de manière à être effectuée en une période de 20 minutes.  Afin d’évaluer si l’ordre des stations avait un effet sur le rendement de l’équipe, l’ordre des stations a été attribué au hasard par la directrice du projet et l’ordre différait d’un milieu de pratique à l’autre.  Compte tenu du plan expérimental de l’étude, les équipes participantes n’ont pas reçu la rétroaction formative habituelle de 10 minutes après chaque station.  Toutefois, les résultats généraux de l’étude ont été transmis aux participants.


Évaluation

L’utilité de l’ECOS-E a été évaluée pour les cinq dimensions suivantes:

  • La fiabilité interjuges et la fiabilité interstations ont été examinées afin de déterminer si les ECOS-E permettaient avec constance d’établir une distinction entre les personnes qui réussissent bien en situation de travail en équipe et celles qui réussissent moins bien. 
  • La validité de construit a été évaluée en examinant la corrélation entre les notes des ECOS-E et le niveau d’expérience des participants (c’est-à-dire leur formation antécédente sur la prestation de soins en collaboration).
  • La faisabilité a été évaluée en surveillant les coûts associés à la présentation des ECOS-E dans ces milieux de pratique et par l’intermédiaire d’un questionnaire d’évaluation effectué par les participants après le projet.
  • L’acceptabilité du processus et les façons par lesquelles le processus pouvait être amélioré ont été examinées lors d’une discussion avec les participants, qui a été présentée sous la forme de séances-bilan et de commentaires écrits.
  • Finalement, nous avons sondé les participants après les stations d’ECOS-E, afin de déterminer si l’expérience avait changé ou non leur façon de concevoir leur pratique ou si elle avait modifié leurs façons d’interagir quotidiennement avec les membres de leur équipe.
Valid XHTML 1.0 Transitional Level Double-A conformance, W3C WAI Web Content Accessibility Guidelines 2.0